Récit : Dalida, le crépuscule d’une diva

Publié le

Récit : Dalida, le crépuscule d’une diva

Dalida était une grande dame mais une petite femme. Tous ceux qui l’ont côtoyée ou simplement rencontrée l’attestent et sa carte d’identité, qui fut visible à l’exposition « Dalida, une vie », à la mairie de Paris en 2007, le confirme : 1,68 m sur la pointe des pieds. D’où vient le sentiment physique inverse ? Sans doute de ses innombrables apparitions à [...]

Source : Vanity Fair